5 erreurs courantes lors de l'utilisation d'un humidificateur


5 erreurs courantes lors de l'utilisation d'un humidificateur

Si vous utilisez régulièrement un humidificateur d'air pour améliorer les symptômes d'allergie gênants causés par l'air sec, comme des voies nasales ou une gorge grattées ou une peau sèche et tendue ou de l'eczéma, il est important de faire attention aux erreurs que vous pourriez commettre dans l'entretien et l'utilisation de votre appareil.

Il est fortement recommandé de suivre les instructions de chaque fabricant pour une utilisation et un entretien optimal de votre humidificateur, sinon l'appareil peut exacerber ou provoquer de nouveaux symptômes chez les personnes allergiques.

Dans cet article, nous allons aborder les cinq erreurs les plus courantes que beaucoup de gens font lors de l'utilisation d'un humidificateur d'air.

Ignorer le taux d'humidité dans votre maison

L'humidité est le niveau de vapeur d'eau dans votre air intérieur. Et le niveau d'humidité de l'air intérieur peut soit aider à soulager les symptômes d'allergies, soit les aggraver si le niveau d'humidité n'est pas contrôler. Selon l'Agence de protection de l'environnement, vous devriez maintenir le taux d'humidité en dessous de 60 % en été et, idéalement, entre 25 et 40 % d'humidité relative en hiver.

Bien que de nombreux types d'humidificateurs soient équipés d'un hygrostat intégré pour mesurer l'humidité relative, vous pouvez également acheter un humidimètre séparé, officiellement appelé hygromètre, pour mesurer et contrôler plus précisément l'humidité relative de votre intérieur. Si vous utilisez un humidificateur d'air pour soulager certains symptômes d'allergie, vérifiez souvent votre taux d'humidité et maintenez-le selon les taux recommandés.

Laisser les niveaux d'humidité trop élevés

En effet, si augmenter le niveau d'humidité peut améliorer vos symptômes d'allergie, un taux d'humidité trop élevé peut au contraire les aggraver. C'est particulièrement le cas si vous avez des allergies spécifiques et connues aux acariens, aux moisissures et aux champignons. Un taux d'humidité relative plus élevé à l'intérieur de la maison fait que ces trois allergènes connus se développent davantage et prolifèrent dans votre maison.

Vérifiez l'humidité et réduisez-la immédiatement si la pièce vous semble particulièrement dense et humide, si les rideaux et les oreillers vous semblent humides ou si de la condensation s'accumule sur les fenêtres ou les rebords de fenêtres, autant de signes que l'humidité est trop élevée dans la pièce.

En fait, les acariens meurent lorsque le taux d'humidité se situe entre 40 et 50 %. Donc, si vous avez un problème d'allergie aux acariens, aux moisissures ou aux champignons, vérifiez souvent votre taux d'humidité et ne laissez pas l'humidité dépasser ces 40 %.

Ne pas nettoyer régulièrement l'humidificateur

Il est important de suivre les instructions spécifiques du fabricant sur la façon de nettoyer et d'entretenir l'appareil le plus efficacement possible.

Si vous ne nettoyez pas les filtres et les réservoirs aussi souvent et de la manière exacte décrite par le fabricant, l'appareil peut se développer et produire des moisissures et même des bactéries, puis rejeter ces allergènes dans votre air en même temps que le brouillard. Un brouillard sale peut aggraver considérablement les symptômes d'allergie, alors assurez-vous de nettoyer votre appareil conformément aux instructions du fabricant.

Utiliser l'eau du robinet dans votre humidificateur

De nombreux humidificateurs d'air à ultrasons fonctionnent en brisant les particules d'eau ainsi qu'en séparant et en distribuant les particules minérales. Cela crée un résidu minéral de "poussière blanche" autour de la pièce et dans le réservoir, si vous remplissez l'appareil avec de l'eau du robinet non filtrée, contre les instructions du fabricant.

Ces dépôts minéraux peuvent favoriser la croissance bactérienne dans l'humidificateur, et vous les respirerez également lorsqu'ils seront libérés dans l'air.

Laisser l'eau stagner dans le réservoir

Ne laissez jamais l'eau reposer dans la réservoir pendant plusieurs jours entre deux utilisations, car un film peut se former sur le dessus, ce qui peut favoriser la prolifération des bactéries dans le réservoir fermé. Videz toujours l'eau et nettoyez le réservoir lorsqu'il n'est pas utilisé ou même lorsqu'il n'est pas utilisé pendant une journée.

Suivez les instructions du fabricant pour le nettoyage et/ou l'essuyage de l'appareil avec du peroxyde d'hydrogène ou de l'eau de javel pour inhiber la croissance bactérienne, puis rincez et séchez soigneusement afin que des produits chimiques nocifs ne soient jamais libérés dans l'air intérieur.

Si vous remarquez que des bactéries ou des algues s'accumulent dans votre appareil, il est recommandé d'utiliser une formule spéciale de traitement de l'eau pour vous aider à le contrôler.

Si vous êtes allergique, suivez attentivement les instructions du fabricant pour l'utilisation et l'entretien de votre humidificateur d'air afin d'éviter tout symptôme d'allergie.


Laissez un commentaire

Merci pour votre contribution à un air plus sain !

A lire aussi

7 Bonnes Raisons D'Avoir Un Humidificateur
7 Bonnes Raisons D'Avoir Un Humidificateur
Dans cet article, nous présenterons sept avantages liés à l'utilisation d'un humidificateur à la maison ou au bureau pen
Lire
L'humidificateur aide-t-il à lutter contre le ronflement ?
L'humidificateur aide-t-il à lutter contre le ronflement ?
Dans cet article, nous expliquerons comment un humidificateur d'air peut aider à lutter contre le ronflement et quelles
Lire
L'humidificateur est-il sûr pendant la grossesse ?
L'humidificateur est-il sûr pendant la grossesse ?
Dans cet article, nous verrons pourquoi l'acquisition d'un Humidificateur est un investissement utile pendant la Grosses
Lire